L’improbable légèreté de l’air

J’ai un aveu à faire : je n’aime pas toujours la musique que je travaille et joue. Avec une aversion particulière pour les œuvres très romantiques et très sucrées : la crème chantilly, je trouve ça indigeste. Voilà donc une semaine que je craignais un peu le concert d’hier soir, avec son Lac des cygnes […]

Lire plus