La daube de dinde du dimanche

O-o-o-oh, oooh yeah, come on ! Tu as compris, It’s Thanksgiving va démarrer comme une chanson à texte pendant 30 secondes, c’est long, trente secondes. Et va finir avec l’apologie de la purée chantée dans un pilon de dinde. Le tout interprété par Nicole Westbrook, oie blanche de son état, accompagnée par tous ses gentils amis propres […]

Lire plus

[ + 1 ]

Voilà, il fallait s’y attendre : il y a un an pile, je mettais un zéro à mon compteur ; donc forcément, la boucle s’est bouclée. Ma quarantaine rugit assez sereinement, et j’ai regardé avec une certaine indifférence (l’influence de mon ascendant félin, sans doute) le joli rond s’aplatir et disparaître. Jusqu’à devenir cette jolie petite […]

Lire plus

L’interlude cochon du dimanche

Parce que ce jour est celui où mon cerveau vermoulu et déphasé a rarement été aussi proche de ressembler à du fromage de tête. Et parce qu’il faut des calembours cons pour occuper les sourires qui s’ennuient les jours de pluie. Une production Pathé, forcément : Le cochon danseur.

Lire plus

Tirons sur le pianiste

Enfin non, pas vraiment, tirons plutôt sur l’abominable Liapounov pour avoir commis une infecte orchestration de cette pièce pour singe acrobate qu’est Islamey de Balakirev. Le résultat ? Une tonalité imbitable avec plein de bémols qui collent aux doigts, un tempo quasiment ingérable (on me dit que du côté des bois c’est tout aussi sportif), et […]

Lire plus