13 – Toiture

Aujourd’hui, plutôt que de te narrer un de mes romans du moment (que s’appelerio « Y a t-il une fuite dans le toit ? », oubliez : c’est interminable et les personnages sont souvent des truands pas très intéressants), je t’envoie au cinéma. En espérant que le film est toujours sur les grands écrans, car sa richesse visuelle mérite mieux que ton salon ou ta tablette…

Le sommet des dieux, adapté d’un manga du formidable Jirō Taniguchi, est une réalisation de Patrick Imbert. Sa beauté m’a happée, son rythme lent réussit à porter un récit haletant, si bien que cette histoire de quêtes multiples (quête de l’autre, quête de soi, quête d’extrême, quête de quête, même) ne m’a pas laissée totalement indemne.

Allez, chausse tes crampons, on file sur le Toit du monde !

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.