23 – Fuir

Fuir, parfois, ne nous emmène pas bien loin.

Par exemple exactement au même endroit, mais juste derrière un écran de fumée (on a dû s’inspirer du fabuleux animal à tentacules et de ses jets d’encre, peut-être ?). Envie de meubler du vide, d’intégrer un petit groupe pour papoter, anxiété sociale ou autre, stress ? Et hop, une clope ! Dangereux, stylé (?), malodorant, parfois plaisant, certes, mais surtout facile.

Et bien aujourd’hui, voilà deux ans tout pile que j’ai cessé cette fuite-là. Joyeux saniversaire et bravo à moi, j’en ai probablement trouvé mille autres pour compenser, mais ce n’est pas grave : je suis fière de cet effort. Et tant pis si j’ai un peu cessé d’être Dieu

Il y a du Wes Anderson dans l’air, non ?

2 commentaires sur « 23 – Fuir »

  1. Bravo à toi ! C surtout qu’on pue grave de partout après :/
    En vrai y a 2 solutions pour arrêter définitivement la fumette, pécho un asthme ou adopter des matous qui contrairement à Clinton avalent la fumée. J’ai cumulé, j’ai gagné

    J’aime

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.